Jérusalem la Ville Oubliée Index du Forum

Jérusalem la Ville Oubliée
Vampire Dark Ages, Jerusalem

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Historique Baron Tzmice

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jérusalem la Ville Oubliée Index du Forum -> Narrateur -> Fiche NPC
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Stephane
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Nov 2009
Messages: 72
Localisation: Bureau

MessagePosté le: Sam 14 Nov - 16:09 (2009)    Sujet du message: Historique Baron Tzmice Répondre en citant

Je n’aurais jamais la possibilité de vivre une vie normale. Née d’une famille de goule au service d’un baron tzimice, j’ai été initié très jeune au prouesse de la vicissitude. Depuis le début de mon existence j’ai été éduqué à l’occultisme  afin d’assister mon maître dans  ces travaux. Il n’avait plus besoin d’une goule guerrière ou d’un banal serviteur. Dès ma naissance, il me mis en compétition avec quatre autre goule afin de devenir son child.
 

Télarès était un très vieux vampire et avait déjà deux autres childs qui volaient de leurs propres ails. Il était l’un des rare tzimice à posséder de la Koldonic, mais il était respecté par le clan pour les niveaux extraordinaire de vicissitude qu’il possédait. Son domaine était grand même pour un vampire de son age, et tous les vampires de ces terres le respectaient, et surtout le craignaient beaucoup trop pour tenter de le lui prendre.
 

Je réussi à gagner le droit de devenir son child de la façons la plus minable, j’était jeune et manquais d’imagination, j’empoisonna mes adversaires prouvant ma volonté de gagner et mon mépris de la vie à mon maître. Télarèes fit donc de moi un vampire et commença mon apprentissage, mais me refusa la koldunic, disant que j’étais trop jeune. Je passai donc 50 ans  au côté de mon sire espérant pouvoir obtenir ce savoir. J’avais depuis longtemps appris les bases de la vicissitude, je réussissais même à impressionner mon maître avec mes talents pour l’auspex, quand il se décida.
 

Il venait de débuter mes leçons de magie quand une rébellion pris place sur ces terres. Un Malkevian tentait de prendre sa place avec un petit groupe de vampire. Télarès ne pris pas cet affront et réunis ces seigneurs vampires afin de détruire ce bouffon. Nous avions sous estimer la puissance de l’ancien Malkevian qui rendait complément fou nos goules. Malgré mon désir de fuir, mon besoin d’impressionner Télarès me forçais a rester. Suite a 10 longs jours de chasse nous étions finalement face a face avec ces renégats. Ils n’étaient que 5 et nous étions 13 vampires. Mais malgré notre supériorité numérique le combat fut épique. Je dus même me cacher car j’étais sérieusement amoché. De mon trou je vis tout de même la fin de combat. Mon sire était devenu complètement fou sou l’influence du Malkevian, il avait perdu tout control, au point ou il tua et diablerisa l’ensemble de ces ennemis et de ces alliers, avant de sombré dans la torpeur.
 

Durant son sommeil, moi et ces fils veillèrent sur ces terres, à vrais dire ils veillaient sur ces terres et je veillais sur lui, car je soupçonnais les deux autres de vouloir bêtement le diableriser avant que j’ai appris ma magie. Mais voilà à son réveille, il n’était plus le même : il avait parlé a Dieu. Il libéra ces esclaves après leur avoir rendu leur forme humaine et détruit ceux qui ne pouvaient plus êtres de simple mortel. Il m’ordonna de brûler ces laboratoires, mais je pris le temps de cacher ces précieuses notes avant. Une foi tout détruit, il m’offrit ma liberté mais je refusai spontanément. Il me dit que Dieu l’envoyait en pèlerinage et que le chemin serait ardu et dangereux. Je répondis sans réfléchir que Dieu m’avait mis sur sa route pour le protéger.
 

Nous avons voyagé durant 25 longues années aux quatre coins du globe. Nous arrêtions que très peu de temps à chaque endroit. Télarès aidait l’humanité, chassait les monstres vampires comme lui autre fois. Mais moi j’étais toujours un monstre, je cherchais par tous les moyens de le ramener à lui, mais rien ne marchait. Notre voyage fini quand Télarès rencontra un prince Salubrie qui suivait la voix de Dieu. Le prince avait entendu parlé de la légende du tzimice qui chassait le mal et était impressionné. Il accepta de montré Obeah à mon sire afin de l’aider dans son œuvre, et il me l’enseigna aussi, mais moi c’est valaren que j’aurais voulu. J’avais été témoin de souffrances que cette discipline pouvait provoquer. Mais quand je compris à quel point Obeah pouvait m’aider avec ma vicissitude je m’appliqua à bien la comprendre. 
 

Il n’y avait pas que le prince qui avait entendu parlé du tzimice fou. Cela leur pris 10 ans mais mes frères nous trouvèrent. Je les rencontra en secret, ils voulaient que je l’ai aide a tuer notre père, mais voilà c’est moi qui les convainquit de m’aider. Je devais me rapprocher du prince Salubrie afin de comprendre mieux Obeah, je l’avais vue ramener un mort à la vie et avec ce pouvoir je n’aurais plus jamais de souci de matière première. De plus, le prince pourrait convaincre Télarès de finalement  m’enseigner la magie, que cela n’était pas contre la volonté du seigneur.
 

Mes frères firent leur part du marché, ils levèrent une armée afin de prendre les terres du Salubrie. Mais voila, dans les combats, Télarès fut tué devant moi. Je m’éffrondra, ma magie était morte. Le prince salubrie me vit, et pris cella pour un geste de compassions ou d’humanité de ma part. Mes frères avait réussi, le Salubrie avait confiance en moi, mais à quel pris.
 

Il devient mon mentor et ses chevaliers m’aidaient à développé mes talent de combattant. J’étais le diable parmi les anges. J’étudiais ce qu’ils pouvaient me montrer et en secret je cacha mes laboratoires dans les souterrains. Je resta environs 10 ans, sachant que le prince n’était pas près à me montrer les autres pouvoirs, alors je décida de rentré. Je dis à mon maître que mon désir de vengeance était trop grand et que je devais trouver les assassins de mon sire. Il me dit que la vengeance ne soulagerait pas mon âme mais que sa porte serait toujours ouverte pour moi.
 

Je retrouvai donc mes deux imbéciles de frères qui avaient tué Télarès. Le pire est que je contais leur échanger Obeah contre la Koldonic mais aucun d’entre eux ne l’avait appris. J’étais donc le seul cerveau de cette famille. Je pris le contrôle des terres sous un autre visage afin de ne pas nuire à mes liens avec le salubrie. Même si j’étais le cadet, mes deux frères avait beaucoup trop peur de moi pour me contredire. Ma vicissitude était bien plus poussée que la leur et le salubrie m’avait aidé à développer mon auspex à des niveaux auquel  il ne pouvait que rêver.
 

Je devin donc le prince, avec mes deux frères comme serviteur qui prenais mon visage. Il s’occupait d’éloigner les intrus, pendant que j’étudiais les précieuses notes de Télarès. Cela aida à mon développement et je profitais de mes deux clones pour rendre visite à mon mentor, tentant toujours de lui subtiliser son savoir. Tout allait pour le mieux, je trouvai même les formules pour faire des Vozhds. Je découvris que mon sire avait vécu à Jérusalem et qu’il y avait probablement laissé ces notes sur la Koldonic car c’est là qu’il l’avait développé, mais j’étais bien trop à l’aise dans mon confort pour tout risquer dans ce voyage.
 

Je menais donc ma double vie de Prince tzimice sans âmes et d’apprenti du salubrie, jusqu’aux jour ou de nouveaux vampires arrivèrent. Mes armées allèrent les repousser mais leur pouvoir était du jamais vue. J’avais affronté des sorciers des autres clans mais ceux-là étaient spéciaux car tout leur clan était des sorciers. Je plia bagage le temps que mes frères se fassent tuer à ma place. J’allai me cacher chez mon mentor qui préparait une croisade pour prendre Jérusalem.
 

Ma fuite allait servir à quelque chose, mes sorciers inconnus mon rendu service. A notre prochaine rencontre moi aussi je manipulerai la magie. Je ne suis plus embourbé dans mon petit confort. Il sera plus dur de cacher ma vraie nature à mon mentor, mais je le soupçonne de déjà la connaître. J’aime même croire qu’il a besoin d’un monstre comme moi dans les plans de Dieu.
 

 



Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 14 Nov - 16:09 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jérusalem la Ville Oubliée Index du Forum -> Narrateur -> Fiche NPC Toutes les heures sont au format GMT - 5 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com